Une récente étude de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) met en évidence une meilleure accessibilité à pied aux équipements sportifs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) par rapport aux quartiers des unités urbaines qui les englobent. Au-delà des résultats globaux, il existe, toutefois, des disparités locales.  

La quasi-totalité des habitants des quartiers prioritaires accède à pied à un équipement sportif en moins de 15 minutes


Malgré un taux d’équipements plus faible au sein des quartiers prioritaires, 99% des habitants des QPV peuvent accéder en moins de 15 minutes de marche à au moins une installation sportive structurante, contre 90% des habitants des autres quartiers des unités urbaines comprenant au moins un QPV. Cette meilleure accessibilité concerne principalement les salles multisports (accessibles en moins de 15 minutes de marche à 95% des habitants des QPV) ainsi que les salles spécialisées (dojos, salles de basket…) et les terrains de grands jeux (football, rugby…), dont le taux d’accès est de 86%.

Des équipements sportifs toutefois peu variés dans les quartiers prioritaires

Seule une minorité de quartiers prioritaires, un sur sept, permet un accès à des équipements sportifs variés, avec au moins cinq types d’équipements différents accessibles à tous les habitants en moins de 15 minutes de marche. Dans un QPV sur deux, l’ensemble des habitants a accès au mieux à 2 types d’équipements différents. Les bassins de natation, équipements coûteux à la construction et à l’entretien, sont difficilement joignables à pied dans six QPV sur dix où réside la moitié des habitants des quartiers prioritaires.

De bons résultats globaux qui cachent quelques quartiers moins bien dotés

Une quarantaine de quartiers prioritaires présentent des difficultés dans l’accès à pied aux équipements sportifs structurants. Parmi eux, 14 ont plus de la moitié de leur population à plus de 15 minutes de marche du plus proche équipement. De petites taille (moins de 3000 habitants chacun), ces quartiers appartiennent pour la plupart à de petites unités urbaines, 3 étant toutefois situés dans les unités urbaines de Paris et de Marseille. Dans les 26 autres quartiers, entre 50 % et 90 % de la population est couverte par au moins un équipement sportif.

Article ici : CGET - Analyse complète - 2019-01-23

Consultez nos
Offres d'emploi

En savoir plus

Voir notre
Base documentaire

En savoir plus

Partenaires nationaux

© 2019
Andiiss - Tous droits réservés. L'utilisation de ce site est conditionnelle à l'acceptation des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité.