Le gouvernement va mettre en place un groupe de travail sur les risques environnementaux liés à l'utilisation des granulats dans les pelouses synthétiques sur les terrains de sport, a annoncé le ministère des Sports.

On pensait le feuilleton de la dangerosité des pelouses synthétiques en suspens après qu'une note de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) du 29 août avait conclu à "un risque peu préoccupant pour la santé". Depuis près d'un an en effet, des articles de presse s'étaient faits l'écho d'études mettant en avant les risques sanitaires liés à l'utilisation de granulats de caoutchouc recyclés dans ces pelouses synthétiques.
Dans une question écrite du 13 novembre, la députée de Seine-Saint-Denis Marie-Georges Buffet estimait que si le rapport de l'Anses "se veut rassurant, […] il pointe également ses limites méthodologiques notamment pour les terrains couverts". L'élue demandait alors au ministère des Sports quelles suites seraient données au rapport "afin de disposer d'études robustes sur le sujet et répondre aux inquiétudes qui s'expriment, notamment de la part des élus locaux qui construisent ces terrains".
Dans une réponse publiée le 27 novembre, le ministère des Sports rappelle que "les analyses épidémiologiques existantes ne mettent pas en évidence d'augmentation du risque cancérogène", mais note que "les études en cours menées en Europe et plus encore par l'Agence américaine de l'environnement doivent compléter le niveau de connaissance sur ce sujet". Il précise en outre que la France soutiendra une restriction de l'utilisation des hydrocarbures aromatiques polycycliques dans ces équipements proposée par les Pays-Bas dans le cadre du règlement européen Reach, visant à sécuriser la fabrication et l’utilisation des substances chimiques dans l’industrie européenne.
Enfin, le ministère indique que le gouvernement suivra les recommandations de l'Anses en constituant un groupe de travail sur les risques environnementaux liés à l'utilisation de ces granulats. Ses conclusions seront connues en septembre 2019.

Par Localtis

Consultez nos
Offres d'emploi

En savoir plus

Voir notre
Base documentaire

En savoir plus

Partenaires nationaux

© 2019
Andiiss - Tous droits réservés. L'utilisation de ce site est conditionnelle à l'acceptation des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité.